Balade sur la Côte des Sables à Cléder !

- Retour à l'accueil
  • Partager cet article :

Par ce soleil radieux, il est inconcevable de ne pas se rendre sur le bord de mer. C’est parti pour une échappée marine à Cléder afin de découvrir les charmes de la Côte des Sables !

Bien chaussée, crème solaire appliquée, je me dirige à Cléder pour suivre une partie de ce fameux GR34. Garée aux Amiets près du centre nautique, je glisse mon appareil photo dans mon sac à dos et, laisse en main pour ma chienne, je débute ma promenade sur le sentier côtier.

Plage des Amiets 1
La plage des Amiets
Maison de garde des Amiets
Maison de garde des Amiets

Quelques pas à peine effectués, je suis frappée par la splendeur de la Plage des Amiets… La mer se pare de tons tropicaux tandis que le sable d’une finesse extrême est d’un blanc éclatant… D’un regard j’embrasse cette étendue singulière… Cette plage est bordée de dunes qui me permettent de monter vers la pointe où triomphe le Corps de Garde des Amiets. Ce dernier, communément appelé Maison des Douaniers, est un exemple du système de défense littorale mis en place par Vauban. La descente dirige à la Grenouillère où les enfants barbotent dans cette retenue d’eau.

La plage des Amiets
La plage des Amiets

À Poulennou, à ma droite, se trouve un four à goémon. Celui-ci permettait de brûler l’algue, qui avait préalablement été récoltée à marée basse, étalée puis séchée au soleil, pour extraire des blocs de soude. À ma gauche, se situe le port où mouillent bateaux de plaisance et de pêche, puis la longue plage de sable.

Les mouillages de Poulennou
Les mouillages de Poulennou

Le sentier chemine naturellement vers une côte plus minérale. Un banc invite à une halte (et un selfie s’impose). Là, je suis en admiration : L’horizon va jusqu’au phare de l’île de Batz en passant par Sieck. La plage de Groac’h Zu se dessine peu à peu. Abritée et sauvage, Groac’h Zu est une crique de sable blanc.

plage de Groac'h zu
La plage de Groac'h zu

Je suis maintenant à la pointe de Theven Braz, longue avancée de la côte. Avec son large point de vue sur tout le littoral clédérois, elle offre un réel spectacle visuel qui bénéficie du doux son de la mer.

Je termine le parcours à Port Neuf, ria naturelle délimitant Cléder et Sibiril. Ici mouillage et plaisirs de la plage se côtoient.

Port-Neuf
Les mouillages de Port-Neuf

Le retour est tout aussi attrayant. Toujours subjuguée par le bord de mer et ses paysages, je reconnais le rocher du Singe, aperçoit un pêcheur préparant sa ligne, puis me rend compte que Theven Braz est aussi un site d’extraction de granite, où les tailleurs de pierre ont laissé quelques empreintes sur des rochers piqués. Le tronçon de randonnée arborent le parfum des fleurs de lait, ou fleurs de chèvrefeuilles.

Plus loin, à Groac’h Zu, c’est le Coq que je devine sur l’éperon. Enfin, j’apprécie le panicaut de mer, ou chardon bleu, excellent stabilisateur de la dune, tout autant que les queues de lièvres (les plantes de la Côte des Sables ne se cueillent pas). Se termine ainsi mon après-midi sur une partie de la Côte des Sables où panoramas à 180° ont rimé avec vastes espaces naturels exceptionnels. D’autres s’en suivront…

De Poulennou à Groac'h zu
Entre Poulennou et Groac'h zu